La Fondation CERVO lance Les Frigos de Maslow

01/05/2020
Les frigos de Maslow

Intervenir en santé mentale et répondre à la détresse des plus vulnérables, un geste à la fois.

Québec, le 20 avril 2020 – La santé mentale est un sujet qui se retrouve au cœur de plusieurs récits de confinement depuis le début de la pandémie. À divers degrés, on nous invite à prendre soin de nous, à être à l’écoute de signes précurseurs et à tendre la main (ou le téléphone!) lorsqu’une situation difficile se présente. Mais derrière cette COVID-19, un angle mort : une clientèle déjà vulnérable frappée par un problème de santé mentale ou de dépendance et qui cherche à combler des besoins de base, comme se nourrir. C’est ici qu’entre en scène les Frigos de Maslow, une initiative propulsée par la Fondation CERVO.

Avec le contexte de pandémie, et le confinement qui en découle, ces personnes deviennent aujourd’hui doublement vulnérables. C’est encore plus vrai si elles sont les victimes collatérales de la COVID-19 avec des pertes d’emploi et la précarité financière qui y est associée. Ces personnes se retrouvent alors sans véritables ressources pour se nourrir, ne peuvent fréquenter les banques alimentaires ou encore, se voient incapables d’assumer les coûts de la franchise de leurs médicaments. Sans médication et sans nourriture, ces personnes – dont certaines sont sans domicile fixe – deviennent encore plus fragilisées et à risque de se retrouver aux urgences ou en hospitalisation.

Les Frigos de Maslow

« La Fondation CERVO avait à cœur de poursuivre sa mission tout en s’adaptant à la situation actuelle. En offrant des repas préparés à des personnes en détresse, nous sommes fiers de répondre à un besoin qui a pris de l’ampleur à cause de la crise. Le projet « Les Frigos de Maslow » est né de ces besoins exceptionnels et vise à répondre à la détresse alimentaire des utilisateurs de services en santé mentale et dépendances sur le territoire de la Capitale-Nationale », de déclarer Maryse Beaulieu, directrice générale de la Fondation CERVO.

À l’heure actuelle, les besoins ont plus que triplé : plus de 3 000 repas par semaine sont requis pour répondre à la demande. De plus, une centaine d’ensembles de produits d’hygiène ont été distribués et on estime que 300 nouveaux ensembles devront être acheminés aux usagers. Pour la franchise de médicaments, c’est environ 5 000 $ de remboursement qui seront déboursés pour garder les traitements actifs.

Rappelons que dans la grande région de Québec, quelque 12 000 personnes sont actuellement suivies dans la communauté par différents intervenants (psychiatres, travailleurs sociaux,
éducateurs, etc.). Ces usagers sont, plus souvent qu’autrement, immunosupprimés, en état d’anxiété important et doivent prendre absolument une médication, ce qui n’est pas sans
renchérir la pertinence de l’initiative de la Fondation CERVO.

Au moyen du fonds d’urgence, la fondation a permis le paiement de la franchise RAMQ pour l’obtention d’un mois de traitement pharmacologique pour un père de famille. Grâce à ce don, nous avons pu éviter l’hospitalisation. Ce traitement lui a ainsi permis de rester présent pour sa famille, de reprendre graduellement le travail et surtout, de se rétablir.

Généreux partenaires

À ce jour, la Fondation CERVO aura pu compter sur le soutien d’entreprises de la région dont La Capitale Assurance et services financiers, la Caisse Desjardins de Beauport, Provigo Le Marché Charlesbourg, Traiteur Tout Cuit, Fairmont Le Château Frontenac et les pharmaciens propriétaires Pharmaprix. Grâce à leur générosité, l’équivalent de 4 000 repas pourront être livrés puisque chaque don de 5 $ permet d’offrir plus d’un repas. L’organisation invite évidemment la population et les entreprises de la région à emboîter le pas pour remplir les Frigos de Maslow, un 5 $ à la fois : www.frigosdemaslow.com

À propos de la Fondation CERVO

Soucieuse d’offrir aux personnes touchées par une maladie neurologique, une maladie mentale ou une dépendance un espoir de guérison, la Fondation CERVO finance principalement la découverte et l’innovation visant à mieux comprendre le cerveau, tout en contribuant à des
initiatives porteuses en termes de soins et d’enseignement dans l’Est du Québec.

Afin de collaborer à la réussite du processus de rétablissement en santé mentale et dépendance, la Fondation CERVO supporte les services, les soins et l’accompagnement ainsi que des
initiatives ayant un impact sur la capacité d’un ou de plusieurs individus à reconstruire leur vie en dépit, ou dans les limites imposées par leur état, à évoluer dans la société et à vivre une participation citoyenne entière.

– 30 –

SOURCE :

Maryse Beaulieu
Directrice générale,
Fondation CERVO
418-456-6084